fil rss

Septembre 2010 | n° 285
Sport : (anti)modèle d’intégration ?
Le sport est-il un simple reflet de la part agressive de notre société, ou engendre-t-il des violences « nouvelles » ? D’une part, l’esprit de compétition que le sport exhorte, oppose, classifie, discrimine et donc exclut les plus faibles. À cette violence symbolique s’ajoute souvent une violence verbale et physique entre sportifs ou supporters, lesquels semblent, sous l’effet de foule, perdre tout sens des responsabilités. D’autre part, le sport n’offre pas que le pire, surtout si on le conçoit comme la recherche d’excellence, et non comme la lutte de tous contre tous.

Sommaire
[Édito] Sport : (anti)modèle d’intégration ?
Nathalie Caprioli
Le sport n’est pas innocent. L’esprit de compétition qu’il exhorte, au niveau professionnel comme amateur, oppose, classifie, discrimine et donc exclut les plus faibles. À cette violence symbolique s’ajoute souvent une violence verbale et physique entre sportifs ou supporters, lesquels semblent, sous l’effet de foule, perdre tout sens des responsabilités. Les dérives sont tellement nombreuses qu’on en viendrait à penser que le sport est mauvais pour la santé physique et mentale. 
L’équipe de France: miroir de la «diversité»?
Fabrice Grognet
Du loisir pour amateurs aisés à la représentation de la nation, voici 120 ans d’une histoire croisée entre football et immigration en France. Alors que les joueurs de l’équipe de France sont passés dans la tourmente médiatique après leur élimination de la Coupe du monde, il n’est pas inutile de revenir sur les rapports entretenus entre football et immigration, ainsi que sur le rôle assigné à l’équipe nationale depuis les années 1990.
Faire du sport et philosopher
Entretien avec Guillermo Kozlowski
Qui sommes-nous, qu’est-ce que vivre, quelle est notre condition humaine? Prévisible: notre rencontre avec un philosophe à propos de la place du sport dans la société se devait de déboucher sur des questions aussi vertigineuses que captivantes. Ces énigmes et incertitudes, Guillermo Kozlowski ne les percera pas; en revanche, il nous invite à penser le sport comme art de vivre ensemble.
Boxe d’émergence
Entretien avec Jamel Bahki
Émergence XL… non pas Ixelles, mais extra large! Cette très jeune association - à peine un an et demi - s’adresse aux chômeurs entre 18 et 35 ans de toute la Région de Bruxelles-Capitale, où le taux de chômage est le double de celui de la Belgique. La particularité de l’asbl: l’insertion socioprofessionnelle par la boxe. Ses résultats: encourageants, avec 51% des stagiaires qui décrochent un emploi. Voici un exemple convainquant où le sport participe à l’intégration socio économique.
Pourquoi le public dans les stades a-t-il changé ?
Hélène Elisabeth & Gaël Raballand
Une lente évolution s’est opérée dans le public, parallèle au processus de modernisation des clubs, avec l’apparition d’un public plus distancié et consumériste mais moins attaché à son club.
Sport et dérives
Philippe Chassagne & Kolë Gjeloshaj Hysaj
Avec la Coupe du monde de football, l’intérêt du public et des médias pour les événements sportifs et pour le sport en général s’est une nouvelle fois confirmé. Depuis plusieurs années, cet engouement s’accompagne aussi d’une attention particulière prêtée aux dérives qui peuvent s’y manifester. Le tableau de ces comportements répréhensibles, des incivilités et aussi des pratiques relevant d’activités criminelles, que l’on peut trouver dans le sport, peut légitimement susciter des inquiétudes quant à son avenir, à sa capacité à y faire face et aux interactions possibles entre ces dérives et le reste de la société.
« Critiquer le sport c’est attaquer une valeur sacrée »
Entretien avec Jean-Marie Brohm
Politiquement pas correct. Voilà, au minimum, comment qualifier le réquisitoire de Jean-Marie Brohm, professeur émérite à l’Université de Montpellier en "Sociologie et politique du sport", une branche qu’il a créé pour dénoncer la compétition sportive à quelque niveau que ce soit.
Le sport, une priorité politique
Entretien avec Emir Kir
Le sport est-il vecteur d’intégration sociale? Pour Emir Kir, ministre en charge du Sport à la Commission communautaire française (COCOF) , c’est même un vecteur d’unité et de rapprochement des peuples. Une politique qu’il considère prioritaire et pour laquelle des investissements conséquents ont été consentis ces six dernières années.