fil rss

Juillet 2018 | n° 341
Négritude et postcolonialisme
Les plaies de l'époque coloniale sont loin d'avoir été pansées. Le racisme mute et se transforme mais il reste inscrit dans les structures sociales et les institutions, ainsi que dans l'imaginaire collectif et les gestes de la vie quotidienne. Est-ce à dire que la situation est sans issue ? Toutes celles et ceux qui rejettent les principes d'essentialisation, de naturalisation, d'homogénéisation et d'infériorisation des autres regroupés dans des prétendues "races" ont le devoir de prendre la parole et de poser des actes.

Sommaire
[Édito] Convergence des luttes
Marco Martiniello
Les plaies de l'époque coloniale sont loin d'avoir été pansées. Le racisme mute et se transforme mais il reste inscrit dans les structures sociales et les institutions, ainsi que dans l'imaginaire collectif et les gestes de la vie quotidienne. Est-ce à dire que la situation est sans issue ? Toutes celles et ceux qui rejettent les principes d'essentialisation, de naturalisation, d'homogénéisation et d'infériorisation des autres regroupés dans des prétendues "races" ont le devoir de prendre la parole et de poser des actes.
Des Black Studies en Belgique Penser les frontières raciales, repenser la société
Nicole Grégoire
Les 16 et 17 novembre 2017 s’est tenue à Bruxelles une conférence internationale sur les Black Studies en Europe, que j’ai organisée avec plusieurs collègues basés en Belgique, en France et aux USA. Les Black Studies sont un champ d’étude pluridisciplinaire qui s’intéresse à l’histoire, aux trajectoires, aux expériences des populations noires et d’ascendance africaine en prenant appui sur une critique de l’eurocentrisme, avec une visée de justice sociale et raciale.
Féminisme et postcolonialisme pour décrire la misogynoire ?
Cynthia Pieters
A partir d’un mémoire de fin d’études voici un aperçu du postcolonialisme et la manière dont ce concept pourrait, autant d’une manière académique que pratique, désamorcer les notions simplistes et problématiques qui courent aujourd’hui sur le racisme, en particulier le racisme doublé de sexisme à l’encontre des femmes belgo congolaises.
Afroféminisme(s) belge(s)
Entrevues
L’afroféminisme est un mot qui émerge de plus en plus, mais le concept n’est pas nouveau. Les actrices du changement œuvrent, et les combats se précisent. Grâce aux réseaux sociaux notamment, l’afroféminisme est réactivé. Voici quelques focus loin d’être exhaustifs sur des initiatives personnelles ou collectives, institutionnalisées ou pas, diverses et toujours engagées, avec le dénominateur commun : être une femme noire en Belgique, c’est quoi ?
[+] Afroféminisme(s) belge(s)
Entrevues
 
Supplément au dossier
 
L’afroféminisme est un mot qui émerge de plus en plus mais le concept n’est pas nouveau. Les actrices du changement oeuvrent, et les combats se précisent. Grâce aux réseaux sociaux et aux nouveaux moyens de communication, l’afroféminisme est réactivé. Voici quelques focus loin d’être exhaustifs sur des initiatives personnelles ou collectives, institutionnalisées ou pas, diverses et toujours engagées, avec le dénominateur commun : être une femme noire en Belgique, c’est quoi ?
Pour un féminisme de la polyphonie
Nadine Plateau
Les Black Studies m’ont fait voir ce que je ne percevais pas, m’obligeant à jeter un regard critique sur le mouvement des femmes dont je fais partie. Et aujourd’hui encore, une féministe africaine américaine, Patricia Hill Collins, nourrit mes réflexions et mon agir féministes.
Les Black Studies en Europe Des savoirs engagés
Sarah Fila-Bakabadio
Pour saisir le vécu noir en Europe, il faut penser les Black Studies comme ce qu’elles ont toujours été : des savoirs engagés. A partir des contre savoirs historiques, sociologiques mais aussi philosophiques qui ont servi à élaborer les premiers programmes en Black Studies aux Etats-Unis, comment se sont construits les Black Studies en Europe ?
Vous avez dit "cultures noires" ?
Perrine Crevecœur et Julien Truddaïu
Des "black music" présentées dans les festivals d’été aux collections littéraires dites africaines, les "cultures noires" sont omniprésentes et délimitent nos perceptions des cultures du continent et de ses expressions diasporiques. Commentateur et témoin privilégié de ces diffusions des cultures d’Afrique, l’historien Elikia M’Bokolo1 est inénarrable sur le sujet. Rencontre.
"Le problème du XXe siècle est la ligne de couleur"
Véronique Clette-Gakuba
Dans quelques mois à Bruxelles, une Maison des cultures africaines et afrodescendantes est censée voir le jour. Cette initiative constitue en soi une bonne nouvelle qui correspond à des attentes formulées depuis de nombreuses années par les communautés d’origine africaine. Mais elle est aussi révélatrice du traitement récurrent réservé aux minorités ethniques consistant à leur tailler un rôle politique en trompe-l’œil.
Grand défi ou grand écart ?
Nathalie Caprioli
La rénovation de l’exposition permanente du Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC) aura duré plus de quinze ans. Un processus complexe, sensible, chargé de frustrations et de dissonances. Car comment présenter l’Afrique centrale contemporaine dans un musée fondé par Léopold II, avec une collection de l’époque coloniale ? Trois points de vue : l’officiel avec Guido Gryseels, le pragmatique avec Bambi Ceuppens, le radical avec Toma Muteba Luntumbue.
débutprécédent12suivant fin