fil rss

Type
 
Catégorie > Outils
Les dessous de la cohésion sociale à Bruxelles « Made In Bruxsel Festival : Bruxelles, Ville d’Afrique »
mis en ligne le 2019-06-25
Source
Production :
Centre Bruxellois d’Action Interculturelle (www.cbai.be), réalisée dans le cadre de la 6ème soirée du Festival « Made in Bruxsel ».
Réalisation : Pascaline ADAMANTIDIS
Durée : 11’15
Youtube : https://youtu.be/dKp8p5nB394
 
Avec Barbara trachte, Présidente du Groupe Ecolo au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et députée bruxelloise, Béa Diallo, Premier échevin à Ixelles, député bruxellois et ancien boxeur professionnel,
Et Billy Kalonji, Coordinateur du projet ubuntu (Change ASBL, Mozayika, Moja & De Overmolen)
Collaborations : Théâtre Molière, ULB, UCL, CMCLD, Job@Ubuntu, Horloge du Sud, Change asbl, Africalia, etc.

#6. BRUXELLES, VILLE D’AFRIQUE – BRUSSEL, STAD VAN AFRIKA – BRUSSELS, AFRICAN CITY
09/03/2018, Théâtre Molière (Galerie de la Porte de Namur Square du Bastion/ Bolwerksquare, 3 1050 Bruxsel)
20:00-22:30 (+ tapas & drinks 18:30-19:30)

FR/ Bien que l’urbanisme de Bruxelles doive beaucoup aux richesses du Congo, l’immigration sub-saharienne date d’après l’indépendance. Les immigrés Africains marquent la ville, ils y ont installé leur centre à Matongé, inscrivent leurs empreintes dans la ville, aussi bien fonctionnant pour les communautés propres qu’ouverts à la ville interculturelle.

NL/ Alhoewel het Brusselse urbanisme van de 19de eeuw veel aan de Congolese rijkdommen te danken heeft, dateren de eerste Sub-Saharaanse migranten pas van na de onafhankelijkheid van Congo in 1960. Ze vestigden zich voornamelijk in Matonge en beïnvloedden de stad met hun open instelling.

EN/ Although Brussels urbanism owes a lot to Congo’s treasures, Sub-Saharan immigration appeared after the independence. African immigrants shape the city, they settled their centre at Matonge. They became part of the city working both for their own communities as well as being open to the intercultural life.
 
  • Oratrice/ Spreekster/ Speaker: Jacinthe Mazzocchetti (UCL)
  • Panel : Kalvin Soiresse (ancien coordinateur du CMCLD, journaliste, professeur) ; Billy Kalonji (Job@Ubuntu) ; Paul Bosuma (médecin) ; Ken Ndiaye (Horloge du Sud); Rosine Mbakam (réalisatrice); Joy (Joy Slam Poésie); Grâce Kengebele (Change asbl)
  • Musique/ Muziek/ Music: Joy Slam Poésie
  • Le dernier mot du / Het laatste woord van / The last word of Prof. Andrea Rea (ULB)
  • Jam session avec/ met/ with Mamadou Sissoko; Nanke Mady Kouyate; Malik Pathe Saw; Komlan Agbekpenou
  • Animation/ Animatie: Mirko Popovitch (Africalia)
  • Tapas & Drinks : L’Horloge du Sud (18:30-19:30)