Résister pour Charlie
Médias alternatifs Actualités 09/01/2015 10:01 Imprimer Réagir
Résister pour Charlie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Qu’on se régale ou non de leur style, qu’on les trouve (in)utilement provoquants, Charb, Cabu, Wolinski, Tignous et tous les autres voulaient faire rire. Contre les extrémistes de tous bords, religieux, politiques, économiques, ils avaient l’irrévérence et la satire pour réponse.
 
Mercredi 7 janvier 2015 à Paris, ils en sont morts. Cibles symboliques du choc des ignorances et des intolérances.
 
Pour ne parler que de la Belgique, cet acte terroriste a choqué profondément, et unanimement, la population. Mais les réactions à venir risquent d’être moins unanimes… Nous le savons, nous le répétons, nous devons continuer à l’expliquer : cette abomination n’a rien à voir avec les musulmans ni les immigrés. Mais elle a à voir avec des causes profondes et complexes qui ont engendré un extrémisme idéologique criminel qui peut frapper partout. Nier la menace serait idiot. Nos appels au respect réciproque, au dialogue interculturel, à l’ouverture ne suffiront pas à ramener la raison chez ces impuissants qui ont besoin d’une kalash pour se sentir exister.
 
Coûte que coûte, il faut continuer à faire société, avec nos valeurs, malgré nos peurs et nos doutes, en résistant aux amalgames et à la haine, pour répondre à ces ânes qu’ils ont tort. D’où qu’elle vienne, la connerie combinée à la violence n’aura pas raison.
 
Entre autres, les médias alternatifs, dont Charlie Hebdo est un étendard, ont leur rôle à jouer pour alimenter les débats en osant des contenus inédits, en transgressant la bien pensance, en explorant comment cohabiter, comment déconfessionnaliser les débats de société, comment résoudre les conflits sans passer par la case « je t’explose la gueule ».
 
La liberté d’expression n’est pas morte.

Le CBAI