fil rss

Recherche

Entrez vos critères de recherche ci-dessous.

Une école inclusive
Agenda Interculturel Actualités 06/09/2016 09:09 Imprimer Réagir
Une école inclusive
 
L es difficultés touchant les jeunes de l’immigration et de milieux défavorisés constituent une problématique brûlante. Les analyses montrent l’existence d’exclusions hypothéquant l’insertion. Ce qui déstabilise aussi les établissements scolaires et décourage les équipes éducatives. Cette problématique est complexe et les solutions classiques, normatives et moralisatrices montrent peu d’efficacité. À l’inverse, des projets alternatifs d’inclusion voient le jour et apportent des changements favorables pour chacun. Aussi, plutôt que d’aborder de face la question des discriminations ou des exclusions dans le monde de l’enseignement, il semble important de renverser la problématique et de s’intéresser à l’inclusion sociale au sein du système scolaire.

L’éducation "inclusive" permet de respecter les diversités sans s’enfermer dans une conception communautariste. Les projets qui réussissent s’inscrivent dans la durée et tiennent compte du besoin de reconnaissance et de sécurité de tous. Ils nécessitent aussi la présence d’accompagnateurs externes qui permettent aux acteurs et aux contextes institutionnels d’évoluer en parallèle.

L’école inclusive n’est, en définitive, rien d’autre qu’une école où tous parlent à tous, où chacun, d’où qu’il vienne, quoi qu’il fasse, peut valoriser ses compétences personnelles et professionnelles au service du groupe.

Écrire un texte, chanter, jouer une pièce de théâtre, organiser une fête, animer une réunion, préparer une formation ou un voyage, mener un groupe de réflexion et d’action, ou tout simplement donner son avis... ces tâches sont accessibles à tous. Elles ne sont pas inutiles. Elles s’articulent aisément aux matières à étudier et renforcent la confiance en soi, l’esprit d’équipe, la cohésion du groupe, le sens des responsabilités, l’organisation, la créativité… Toutes ces qualités ont des effets palpables sur les apprentissages. Ce sont également celles qui sont demandées en tant que citoyen et par le monde du travail.

Et si l’école doit préparer les jeunes au monde de demain, elle ne doit pas négliger ces compétences. Incluons-les !

Altay Manço