fil rss

Recherche

Entrez vos critères de recherche ci-dessous.

Un Pacte mal nommé ?
Agenda interculturel Actualités 11/10/2018 15:10 Imprimer Réagir
Un Pacte mal nommé ?
 
 
J’ ai honte de l’avouer et encore plus de l’écrire. Quand la rédaction de cet éditorial m’a été proposée, j’étais très enthousiaste. Puis quand le thème sur lequel je devais écrire m’a été dévoilé,… des sueurs froides ont coulé sur mon front. "Le Pacte excellence ?! Non, vous ne pouvez pas me demander ça !" L’angoisse et la panique se sont emparées de moi, comme si écrire sur le Pacte d’excellence était un piège pour me faire pactiser avec le compliqué. Découragée, démoralisée, je me suis sentie impuissante et toute petite face à ce défi. Que pourrai-je bien ajouter qui n’ait été déjà dit ? Encore remuée par le chaos dans ma tête généré par ces deux mots, je me suis dis que je n’y arriverais pas, que cela me demanderait trop d’effort pour rendre ce sujet attractif et accessible en 1 500 signes. Mais dans le fond, n’est-ce pas ce qu’ont ressenti les différents acteurs qui se sont engagés dans ce projet plein de promesses ?

"Honte à moi", me suis-je répété en boucle car, en tant que professionnelle dans le domaine de l’éducation ou comme parent, je devrais être emballée par ce sujet dont l’enjeu est tout de même un enseignement d’excellence ! L’excellence… quel mot magnifique et pourtant si ambigu. De quelle excellence parle-t-on, et qui doit  viser cette excellence in fine ? A qui profite ce Pacte ? Que de confusion sur les mots, les enjeux, sur ce qui fait problème à l’école aujourd’hui. Un de mes collègues a bien résumé ce qui me paraît inextricable : "C’est comme si un malade avait quatre médecins avec quatre diagnostics différents. On choisit quoi comme traitement ?"

Me voici au bout de mes 1.500 signes, frustrée de ne pas avoir plus de place. Peut-être comme les enseignants, les élèves, les parents, l’école ?

Delphine d’Elia