fil rss

Mars 2017 | n° 335
Quelle politique culturelle voulons-nous ?
Si la diversité culturelle ne se décrète pas a priori, il faudrait en faire une question sociale. C’est peut-être là tout l’enjeu de l’action culturelle d’aujourd’hui, celle qui émancipe mais qui rassemble aussi la société sur les questions de son devenir. Les émotions liées à la rencontre de l’art sont peut-être un biais plus facile d’accès pour traiter ensemble des différences qui fâchent.

Sommaire
[Édito] Quelle politique culturelle voulons-nous ?
Vanessa Vindreau
L a diversité culturelle recouvre des sens variés, allant de la protection des biens et productions culturels et artistiques au nom de l’exception culturelle à la participation de tous les publics à la création collective de la société.
Politique culturelle à Bruxelles | Concilier le commun et le singulier
Abdelfattah Touzri
Le défi principal que doit relever la politique culturelle à Bruxelles, en particulier, est d’activer son rôle - essentiel - comme vecteur permettant de construire le commun  qui transcende la diversité des parcours et de reconnaitre ce qui est singulier.
Diversification artistique et politiques culturelles
Marco Martiniello
La diversité des villes multiculturelles européennes donne lieu à deux tendances contradictoires : d’une part une polarisation et une fragmentation ethniques, d’autre part, des mouvements vers plus d’intégration résidentielle et la formation de quartiers multiethniques où se développent la co-inclusion et les interactions entre les citoyens de différentes origines ethniques et sociales. Ces tendances contradictoires se marquent aussi dans le domaine artistique.
L’important c’est de participer !
Vanessa Vindreau
Etat des lieux des politiques culturelles de la diversité de la Fédération Wallonie-Bruxelles, depuis les conclusions de l’Unesco sur l’exception culturelle à "Bouger les lignes" initié par la ministre de la Culture. Retour sur le débat qui a eu lieu, les enjeux et les défis dans le contexte actuel.
Saupoudrage culturel ?
Entretiens avec Fadila Laanan et Rachid Madrane
Deux mêmes questions posées à Fadila Laanan, ministre-présidente de la Cocof chargée de la Culture, et Rachid Madrane, ministre de la Promotion de Bruxelles à la Fédération Wallonie-Bruxelles.
[+] Saupoudrage culturel ?
Entretien avec Fadila Laanan et Rachid Madrane
 
Supplément au dossier
 
Des mêmes questions sur la place de la diversité dans les politiques, posées à Fadila Laanan, ministre-présidente de la Cocof chargée de la Culture, et à Rachid Madrane, ministre de la Promotion de Bruxelles à la Fédération Wallonie-Bruxelles..
Tout et rien : ce que peut la culture
Baptiste De Reymaeker
Dans le cadre d’un exercice de dissertation, définir les termes d’une question avant d’y répondre, c’est le béaba. Dans le cas d’une analyse qui se rapporte à la culture, le travail de définition préliminaire est déjà la question. La culture ne se révèle en quelque sorte que comme question, qu’à travers une question. L’étude de la culture est la culture, écrit l’anthropologue Roy Wagner.
Une politique culturelle résolument jeune  et interculturelle
Nathalie Heusquin
"Ceci n’est pas un jeune" : un cri poussé par des animateurs de jeunes, furieux de l’image négative entretenue par les médias, la classe politique et encore trop souvent colportée dans la population. "Jeunes en décrochage scolaire ", "jeunes chômeurs", et plus récemment "jeunes radicalisés et terroristes"… La volonté de mettre en place des actions culturelles qui déconstruisent ces images mais aussi de donner aux jeunes la parole et un rôle dans la société.
Pratiquer la culture en classe Plus facile à dire qu’à faire
Loubna Ben Yaacoub
A la croisée de la culture et du monde de l’enseignement, l’appel à projets "La culture a de la classe" cherche à encourager les initiatives créatives impliquant des enfants et des jeunes en milieu scolaire. Un dispositif propice à l’échange et à la cohésion, mais aussi parsemé d’embûches.
Le Théâtre de Liège et les tribus
Entretien avec Serge Rangoni
A travers son programme, ses acteurs et aussi son public, le Théâtre de Liège recherche la diversité, les croisements, l’ouverture. Un défi qui demande temps et volonté de sortir de ses habitudes. Illustration avec Serge Rangoni, le directeur.
débutprécédent12suivant fin