Du mélange des genres à l’objet du mélange

Les enjeux de la cohésion sociale à Bruxelles

Suite à une MAG (Méthode d’Analyse en Groupe) organisée par le Centre régional d’Appui à la cohésion sociale (CRAcs), relative au fait qu’un appel à projets de la Commission communautaire française (COCOF) ne permettait plus la non-mixité dans des groupes d’alphabétisation, quatre témoins parmi les opérateurs en Français Langue Etrangère (Vie Féminine, Cohésion sociale – Molenbeek, le Gaffi et Bruxelles Laïque) ont fait part de leurs préoccupations et inquiétudes à ce sujet. Les témoignages ont été enrichis et recadrés par une contextualisation du travail du CRAcs.

 

Notons que le rapport rédigé par le CRAcs a contribué au fait que la non-mixité a été permise à nouveau dans les appels à projets.

 

Cette capsule fait partie d’une série intitulée “Les enjeux de la cohésion sociale à Bruxelles”,  en cours de production.


Voir aussi